Tombe la neige

Publié le 11 Mars 2013

Tombe la neige

Quand ma mère m'a dit, il y a de ça une semaine, qu'il allait neiger, j'ai émis un "huuuum" sceptique.
En même temps elle me balance ça le jour où pour la première fois depuis un moment mes chauffages sont sur "OFF" et mes fenêtres constamment ouvertes!

Alors oui, je sais bien qu'en Mars il peut toujours faire froid mais j'avais quand même l'espoir que le printemps était en train de s'installer et pour de bon!
J'aime beaucoup l'hiver, j'aime m'envelopper sous plusieurs couches de vêtements, rester bien au chaud sous la couette, le vin chaud, les décorations de Noël et tout le tralala (oui je suis un cliché ambulant). Mais j'aime aussi le printemps!

Alors j'avais décidé de ne pas y croire. Je n'ai pas regardé un seul bulletin météo, j'ai fait semblant de ne pas voir les statuts et autres publications ayant trait à cette neige sur les réseaux sociaux. J'ai décidé d'être optimiste en fermant mes fenêtres et en remontant le chauffage.

Sauf qu'en me levant ce matin... Il neigeait! Oh quelle surprise!!!
J'adore la neige, quand elle est bien blanche et poudreuse, quand rien ne l'a encore altéré. Mais je vis en ville, et la neige en ville c'est un peu l'enfer.
Rares sont les passants qui sourient, tous foncent têtes baissées, nez dans le col du manteau, parapluie déployé. La neige se transforme rapidement en une espèce de boue givrée dégueulasse. Les pares-brise se parent de dessins tous moins originaux les uns que les autres.

Et surtout. Surtout! La neige m'empêche de sortir trop longtemps!
En temps normal j'ai déjà un très mauvais équilibre, mais à l'heure d'aujourd'hui c'est encore pire. Alors certes j'ai envie de débarquer aux urgences rapidement mais pour accoucher pas pour me faire plâtrer!

La mélancolie me gagne, je la sens. Cette douce langueur qui me colle au corps et ne me donne envie de rien.
Lire, écouter de la musique, tenter d'écrire, ranger, trier, admirer le lit du Ptit Loup, surfer sur le Net, assembler une guirlande lumineuse, boire du thé au miel, regarder les minuscules flocons par la fenêtre, allumer la télé, l'éteindre...

Non, rien à faire, aujourd'hui sera une journée mélancolique.
J'aurais dû croire ma mère.

Mélancolie ou pas, j'ai une jolie guirlande...

Mélancolie ou pas, j'ai une jolie guirlande...

Et un chat amusé!

Et un chat amusé!

Rédigé par This Girl

Publié dans #A moi

Commenter cet article